Tunnel Ceva


Architecte : Ateliers Jean Nouvel

Ville : Saint-Louis Cedex

Élément(s) : Prédalle

← Retour aux réalisations

À propos de ce projet

Le CEVA comble, en Romandie, un petit vide dans le réseau ferré entre la Suisse et la France. Outre le creusement de tunnels, le projet comprend aussi la construction de nouvelles entrées et sorties dans des quartiers. À Champel se trouve l’une des plus imposantes stations du nouveau tronçon.

Tunnel Ceva - Saint-Louis Cedex

Tous les chemins mènent à Rome. Et deux lignes ferroviaires mènent à Genève. C’est un héritage de l’histoire, dans la Cité de Calvin, les réseaux ferrés suisse et français se rejoignent. Mais, en fait, pas complètement, car un tronçon de 16,1km, du nord-est au sud-est, n’existait pas encore jusqu’à présent. Avec la construction du «Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse», abrégée CEVA, la ville française d’Annemasse devrait être reliée dès fin 2019 à la gare principale de Genève Cornavin. La ligne, de type RER, sera aux deux tiers enterrée, en majeure partie sur le territoire suisse et 2 km en territoire français.

Ce projet ne date pas d’aujourd’hui, l’idée d’une liaison ferroviaire entre Annemasse et Genève avait germé dans les esprits dès 1881. En 1912, le canton de Genève et les Chemins de Fer Fédéraux suisses ont décidé de la réaliser. Quelques études ont suivi jusqu’en 1938, mais rien n’a jamais été construit, notamment en raison de la situation économique difficile de l’époque.

Tunnel Ceva - Saint-Louis Cedex

Ce n’est qu’à partir de 2001 que ce grand projet est redevenu d’actualité. Contrairement au projet du début du siècle dernier, le tracé qui est construit aujourd’hui n’est pas aérien, il passe dans le sous-sol de la ville. Certains tronçons existants sont modifiés, d’autres enterrés et des tunnels sont creusés pour faire passer la nouvelle ligne. Les anciennes voies devront, à l’avenir, céder la place à une voie verte ou cyclistes et piétons seront invités à se promener.

← nos autres réalisations